Fashion Influencer ! What ..?!

maxresdefault

Une nouvelle vague se propageant plus vite qu’on ne le pense et étant influent dans le milieu de la mode, les « Fashion Influencer » sont devenus les nouveaux moteurs à suivre en terme de style et d’audace et les marques en sont conscientes.

 « C’est fou, tu as vu ?! « 

 

Tout sera de rigueur, un nom, une personnalité, un charisme, un physique, avec la nouvelle venue des réseaux sociaux sur lequel les « it people de la mode » y mettent leurs moindres faits et gestes les partenariats et affiliations affluent.

 

Aujourd’hui il n’est pas question pour moi de tergiverser sur les bons et mauvais côtés de cette approche [On le sait tous qu’il ne faut pas en abuser, être un suiveur n’a pas jamais été un rôle] mais plutôt d’analyser pourquoi cela fonctionne et cartonne.

 

Nous avons tous besoin d’un exemple, d’une idée, d’inspiration pour pouvoir créer à notre tour notre univers, le « Fashion Influencer » a lui-même ces exemples et inspirations, il est à la hauteur de cela, on le voit, on le suit, et il nous avise des tendances et des nouveautés, c’est un bout entrain de tous et pour tous et il entraîne le regard à la nouveauté.

 

Ne vous imaginez pas que ces petites poupées populaires ne sont pas à court d’idées parfois et le « fashion faux pas » leur est aussi possible…Le seul bémol de cette exposition étant de ne pas confondre style, personnalité avec une pub mise en avant maladroitement, quand je parles de pub mise en avant maladroitement c’est que l’on voit bien que le lien du produit est mis en avant dans leurs HASHTAGS et qu’il est plus question de publicité que .

 


 

LEURS SUPPORTS : LEURS TWITTER/INSTAGRAM/FACEBOOK & CO

 

 

Il est un outil marketing redoutable, savoir reconnaître les limites de ce que cela implique est important, mais c’est un mode de publicité bien plus sympa et attractif qu’une pub classique sur papier ou bannette interactive, cela ouvre un cadre beaucoup plus large aux personnes car être « Fashion Influencer » ne veut pas dire être obligatoirement un personnage public imposant,il libère le style et développe la personnalité vers chacun voudra se diriger.

Cela reste conceptuel et donc intéressant en terme de support, je préfère une Olivia Palermo dans son quotidien fleuris et estival sur Instagram qu’une pub Gucci papier glacé dans le Vogue Paris, pas vous ?!

 

Et vous ? Seriez-vous prêts à décrocher le « Stylight Award » ? Récompensant les plus influents ?!

12212277365_17fa82d6c7_z

 

Créatrice, Fondatrice de Marie-Charlotte.fr

Be first to comment